Projet Recreatis

Recreatis, un parc pour la communauté

Le projet Recreatis est né du besoin de faire revivre un espace public dégradé pour qu’il devienne un nouvel espace rénové pour la communauté de voisins. Le projet est divisé en 5 zones différentes constituées d’espaces vers et d’espaces récréatifs pour la communauté.

Comment été utilisé Lands Design pour ce projet ?

Après avoir défini les grandes lignes du projet, le zonage a été un élément clé pour définir les différentes zones d’intervention. La commande permettant de lister les zones a été utilisée pour afficher les différentes zones du projet avec une référence graphique et les surfaces correspondantes. Les outils de création et d’édition de terrain ont permis de modéliser la topographie des entrées du parc, en utilisant comme données de départ les lignes de contour extraites d’une surface de forme libre. Les zones plates du parc, telles que les chemins et les aires de jeu ont été définies avec la commande Zonifier (laZonifier) qui non seulement calcule l’aire à partir des courbes frontières mais permet aussi d’assigner des matériaux pour le rendu. Les éléments de structure, tels que les bordures, les bancs en pierre et les murets, ont été insérés en utilisant la commande laMur. Les autres éléments urbains proposés pour l’espace publique ont été tirés d’une bibliothèque intégrée dans Lands Design. Parmi ces éléments se trouvent des jeux aquatiques, des agrées et du mobilier urbain. La grande sculpture fonctionnelle qui cours le long d’un chemin courbe et définit la bordure de l’aire de jeu près de l’entrée a été insérée avec la commande laFile. Les plantations du parc ont été réalisées avec des masses de végétation organisées en matrices géométriques grâce à la commande laForêt. La commande permettant d’organiser des plantes sur des lignes a aussi été utilisée pour aligner les palmiers des différents accès ainsi que d’autres plantes dans des zones spécifiques. De plus, certaines plantes ont été insérées individuellement sous forme d’éléments isolés dans le parc en contrôlant l’espèce et la hauteur.

Documentation 2D du projet :

La vue en plan générale du projet a été complétée avec des images des espèces utilisées dans le projet avec la commande laPhotoPlante. La commande permettant d’insérer une liste de plantes a aussi été utilisée pour quantifier le nombre d’espèces dans le projet. Les commandes de mise en plan de Rhino ont permis de terminer le plan d’implantation. Les commandes de cotation de Rhino ont été utilisées pour mesurer la position des plantes par rapport à un point de référence dans le modèle. Des étiquettes ont été ajoutées dans le plan d’implantation afin de quantifier et identifier chaque espèce de plante dans le projet. Toutes ces informations ont été recueillies dans la liste des éléments de végétation qui affiche également un symbole 2D de la cime, afin d’identifier chaque espèce. Enfin, les élévations du projet ont été créées en combinant différentes modes d’affichage de Rhino avec les différents modes de représentation 3D offerts par Lands Design pour les plantes. Le mode de représentation Élévations a été particulièrement utile pour obtenir un facteur de transparence différent en fonction de la distance entre la plante et la position de l’observateur. Après avoir généré les vues rendues depuis diverses positions avec VRay et Flamingo nXt pour Rhino, l’éditeur d’images intégré (laFiltresImage) a été utilisé pour appliquer des filtres artistiques à l’image et obtenir des résultats uniques. Auteur : Architecte Rosana Almuzara Bertolucci – Paisajismo Digital SL